La Veuve Jaune Chap 3

Au marché de Belleville, à Treichville, il y a le secteur des tatouages. Là-bas, Makeda a toujours son salon. Depuis qu’elle a rencontré son Charly, son salon a fière allure.  C’est climatisé, avec du matériel moderne, dernier cri. Mais le salon où Makeda reçoit sa clientèle VIP est dans le prolongement de la pâtisserie « Chez Paul « , sur la rue des Jardins ; c’est aux 2 Plateaux. Quelques fois elle fait des prestations chez ses clientes à domicile. 

Ce jour-là, autour de 11h, Makeda reçoit un texto de la fameuse dame de compagnie de la Première Dame. Elle est lieutenant de police, détachée auprès de la Première Dame. Elle fait aussi office de garde du corps de 1er rang. C’est elle qui tient le sac à main de la Première dame. C’est elle qui tient les enveloppes disant contenir. C’est une réussissante jeune dame, dévouée à sa patronne, pour qui elle a juré de donner sa vie. Tout le monde l’appelle Lieutenant (Lt) Sarah. 

La Première Dame ne fait jamais un pas sans son Lt Sarah. La go Sarah est choco. Elle aime les bonnes choses. Elle a succombé au charme envoûtant zé unique de Makeda depuis leur rencontre à l’occasion d’une cérémonie à la Présidence à laquelle Makeda et son Charly étaient également invités. Makeda allie feeling zé style. Quand on est jeune femme de l’âge de Makeda, on est forcément fan d’elle quand on la voit. C’est comme ça que la go Sarah n’a pas pu résister et qu’elle a gentiment déclaré sa flamme à Makeda. Depuis elles sont devenues amies. C’est Makeda qui coache le Lt Sarah en matière de style. C’est Makeda qui dessine les jolis tatouages aux endroits insolites zé insoupçonnés du corps de la go Sarah. Entre les seins du Lt Sarah, il y a la flèche de Cupidon, c’est Makeda qui l’a faite. 

Dans le texto, la go Sarah demande à Makeda de passer la voir au Plateau où elle a une chambre au Tiama Hotel, afin de préparer l’arrivée de la Première dame. Celle-ci doit participer à une partie de poker secret, son passe-temps favori. Chaque fin d’année, le dernier samedi avant Noël, la Première dame participe à ce grand match de poker qui se joue presque toute la nuit , au 5ème étage dans la suite royale. 

Quand MAKEDA fait son apparition dans le hall du Tiama, elle est…glorieuse. Seigneur, comment une personne peut-elle être aussi gracieuse ? La robe moulante noire à rayures marines blanches qui habille le corps spécial de Makeda est faite des mains de Jean-Paul Gaultier. Cette robe à dos nu suggère gentiment les courbes parfaites de la Veuve Albinos. Perchée sur des chaussures compensées de chez Louboutin, dans le même ton que la robe, Makeda traverse le hall comme une déesse, laissant voir, dans son dos, son effrayant tatouage de dragon qui crache du feu. 

Nul ne peut être indifférent à l’agressivité du charme de Makeda. À l’accueil où elle demande à voir le Lt Sarah, tout le monde est fan. La belle dame à qui Makeda s’adresse lui sourit comme pour valider la présence remarquée zé remarquable de la Veuve Jaune. Coco Mademoiselle Intense de Chanel, le parfum de Makeda achève d’attirer l’attention de tous et de chacun. Ô toi ! Que veut dire MAKEDA qui est bien déjà ? Avant même que la réceptionniste l’annonce, la go Sarah sort de l’ascenseur. Quand elle voit Makeda, elle est fan, mal fan. « MAKEDA l’unique, Makeda la reine ! Tu djah grave même ! Papapapapa !!! Tu me fatigues, lance le Lt Sarah, émerveillée, à l’endroit de Makeda en lui prenant la main pour l’embrasser. »

Une fois dans la chambre, Makeda sort son catalogue et demande à la go Sarah de choisir le tatouage qu’elle veut. 

  • « Je te laisse le faire pour moi, reine Makeda, répond la go Sarah. 
  • Où le veux-tu ? Demande Makeda. 
  • Au bas du dos.
  • Ok je te fais Aphrodite, la déesse de l’Amour. »

La go Sarah se met à l’aise et à peine elle se couche pour offrir son dos à la tatoueuse, que son téléphone portable sonne. C’est le chef du protocole de la Première dame qui l’informe que la patronne sera là à 19h. Makeda reçoit la même information et balance discrètement un message à Joël, son frère, pour qu’il mette leur plan en route. 

Ce soir Makeda et Joël s’en prendront à la Première Dame. C’est la Présidence qui est en danger. C’est la République qui va trembler. Makeda est en colère. L’Albinos rumine sa vengeance.  La Veuve Jaune va frapper. C’est ce soir à 19h. C’est au Plateau. C’est au Tiama Hôtel. Nous sommes en décembre.

À suivre…

Jacques Konan, l’écrivain zouglou

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.