Quem são os insiders? O que é Inflação? Índices de renda fixa: como eles afetam seus investimentos? Tática para opções binárias «Simple profit» – princípio operacional Otimização de Carteira livro opções binárias pdf Banrisul Corretora de Valores O que é bitributação? Lei Kandir O que é o CIO de uma empresa? Superávit Primário Corretora de Valores Certidão Negativa: saiba o que é e onde encontrar a que você precisa CIF e FOB Como funciona o COAF Liquidez diária: o que é e como funciona? Lucro bruto Estratégia de investimento sistemático 24Option Princípio operacional da estratégia Como calcular o salário líquido? O que é e como funciona o cheque especial? Gestão da inovação Abertura O que é suitability: conheça os 3 perfis de risco para operar na Bolsa Balança de Pagamentos opções binárias 2019 Tesouro Selic Como calcular a hora extra? Amortização na contabilidade O que é um fundo de investimento? Capitais Estrangeiros Bolsa de Valores de Tóquio (TSE) Como funciona o IVA Como funcionam as operações de open market Elisângela Dias Canais de Preço Valor Presente Como funciona um consórcio? Banco do Nordeste do Brasil Liberalismo econômico O que é protecionismo? Waiver Ataque Especulativo O que é a TIR e como calcular Índice de Satisfação do Cliente Americano (ACSI) Taxa Referencial (TR) investimento em opções binárias Como calcular os juros após o pagamento do mínimo Carteira Administrada

Suivre son propre chemin
 « Le retour au naturel »

L’enfance

Dans notre tendre enfance, c’était souvent nos mères qui s’occupaient de nos cheveux. Malheureusement à cette époque, il n’y avait pas autant d’informations sur les produits ni sur la manière de s’occuper des cheveux frisés ou crépus. Nos mères essayaient toujours de faire au mieux.

Les routines capillaires étaient souvent ponctuées de pleurs et de cris lors des démêlages interminables. Beaucoup d’entre nous ont fini par appréhender ces souffrances physiques pour se faire belle.

Le désamour passager

Cette souffrance a souvent été la source originelle d’un désamour passager de nos cheveux. On en arrivait à ne pas supporter l’idée de devoir passer autant de temps pour en prendre soin, ou même à envier ces filles aux longs cheveux lisses.

Les remarques déplacées n’ont pas non plus aidé. Les cheveux naturels ne font soi-disant pas sérieux, ils ne sont pas beaux et j’en passe… Concrètement les cheveux naturels ne faisaient pas partie des normes de beauté qu’on se le dise très franchement.

Ce désamour pouvait engendrer un vrai rejet des cheveux naturels avec la décision de se lisser les cheveux ou encore pire, se dénaturer les cheveux en passant par la case défrisage. Pour information, les produits défrisants, qui sont des produits chimiques, contiennent des ingrédients que l’on retrouve dans des détergents !

Le déclic

Le déclic pour un retour au naturel peut être très différent d’une personne à une autre. Parfois cela se fait après avoir vu les dangers de telles pratiques sur nos cheveux, parfois tout simplement en remarquant une belle femme avec de jolis cheveux naturels. L’essentiel est que ce retour au naturel soit notre choix personnel et qu’il soit motivé par une réelle envie de changement comme la décision d’arrêter les traitements chimiques ou tout simplement avoir des cheveux en bonne santé.

Le retour au naturel peut alors se faire via 2 méthodes :

  • Le big chop : Cette méthode consiste à couper toute sa chevelure défrisée pour ne garder que les repousses qui sont composées de nos cheveux naturelles ;
  • La transition capillaire : cette méthode consiste à laisser pousser ses cheveux tout en garder la partie défrisée. Une fois la longueur souhaitée obtenue, on coupe la partie défrisée.

Les débuts au naturel sont souvent assez compliqués. On repart de zéro, en changeant nos habitudes. On a tendance à tester toutes les astuces inimaginables trouvées sur internet. On envie des filles sur les réseaux sociaux, des « hair goal » à qui on rêve de ressembler. On se cherche puis petit à petit on se trouve. On arrive à trouver une routine adaptée, on aperçoit les changements qui opèrent et on arrive finalement à être fière de porter ses cheveux au naturel.

La renaissance

Assumer totalement la beauté de ses cheveux naturels, c’est apprendre à les accepter comme ils sont. Ce dont on peut avoir honte des années auparavant peut devenir notre fierté au quotidien. En acceptant ses cheveux, on accepte surtout notre propre identité et on change complètement la perception que l’on peut avoir de soi-même. Cette transition capillaire est une étape longue et difficile avec beaucoup de remise en question sur soi-même, des baisses de moral, quand on n’arrive pas à atteindre les objectifs souhaités. Mais cette aventure nous permet de nous redécouvrir complètement aussi bien mentalement que physiquement. On se voit ainsi changer au fil du temps et découvrir des choses en soi que l’on n’aurait jamais soupçonné

Par Kleemsy