L’HONORABLE TEKY Chap 6

Chapitre 6

Les résultats sont tout autant briambolisants zé brisifs que les autres. Ablakadjigui ! Cette fois-ci la go en a le cœur net. Son coco est en stérilité brutale, totale, congénitale zé humiliante. Il n’a pas pu être le père de ses deux filles. Mais de quel droit pourrait-elle le lui dire ? Elle n’a pas prévu de lui dire, mais désormais elle sait que l’enfant qu’elle souhaite, ne viendra jamais de lui. Il est en faiblesse spermique et n’a pas le jus enceinteur. Elle est située. Elle est brisée, mais au moins elle sait.

L’honorable Teky souffre. Il maigrit. Il ne trouve la paix que chez Dona. Ça fait plus d’un mois que dure cette insoutenable situation. Ce sont les vacances scolaires. Les filles doivent partir à Yamoussoukro chez la petite sœur de l’honorable Teky. Elle est médecin radiologue. Le député a décidé de parler de son problème à sa sœur. Mme Teky et la sœur de l’honorable Teky ne s’aiment pas beaucoup. La décideuse trouve que sa belle-sœur est gonflée et irrespectueuse pendant que la go, Dr Teky, n’a jamais fait confiance à la femme de son grand frère. Elle la trouve sournoise et intéressée. C’est donc le Citoyen Teky qui accompagne lui-même les deux petites filles à Yakro.

 

Pour ce voyage, l’honorable Teky a demandé à Dona de le devancer en car. À 18h ce vendredi, l’honorable Teky et ses deux filles sont à arrivés à Yakro chez sa sœur. Dona est déjà là, à l’hôtel des Parlementaires. C’est là-bas que le citoyen Teky la rejoindra un peu plus tard. Après avoir parlé avec sa petite sœur, l’honorable Teky se sent un peu soulagé. Yakro est une grande ville, une vraie ville, une ville moderne. On peut y faire des tests ADN. La petite sœur fait le prélèvement des deux petites.

L’honorable Teky rejoint sa copine à l’hôtel et ils passent encore une nuit juteuse. Dona a changé de stratégie avec lui désormais. Elle sait qu’elle ne pourra pas avoir l’enfant qu’elle désire tant avec lui. Elle est donc en mode factures. Il paye seulement. Il ne fait que ça. Mais l’élu du peuple n’a pas peur de ça. Payer, ce n’est rien, il a un peu. Et il se sent bien avec sa Dona. Alors il paye, il dépense sans réfléchir. Il aime Dona.

 

La semaine suivante, la sœur de l’honorable Teky l’appelle et lui demande de venir à Yakro d’urgence, car les résultats sont là. Malgré l’insistance du député pour que sa sœur lui donne les résultats par téléphone, elle refuse et exige qu’il vienne. Le député se refuse d’attendre le lendemain matin pour partir à Yakro. Il passe à un guichet automatique pour prendre un peu d’argent et prend la route pour Yamoussoukro. Il a peur. Pourquoi sa sœur ne lui communique pas les résultats ? Pourquoi elle exige sa présence ?

Les filles ne seraient-elles pas de lui ? Vivrait-il depuis bientôt vingt ans avec une mauvaise femme ?

Autour de 16h, le député arrive à destination. Sa sœur l’attend dans son bureau.

« Tous les résultats des analyses que tu as effectuées sont bons, grand frère ! Voici les résultats des tests ADN. Les deux filles ne sont pas de toi. Mais le plus grave c’est qu’elles ne sont pas non plus du même père. Je ne sais pas comment elle s’est arrangée mais ta chère femme te fait des enfants dans le dos. Je suis désolée de te l’apprendre. Yako ! Tiens, regarde toi-même ! »

Conclut la sœur du député et elle lui tend les documents. Mais le député perd connaissance.

À suivre…

 

Jacques Konan, l’écrivain zouglou

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.