O que é Cadastro Único Habilidades e competências profissionais Passos para o cálculo Universal Basic Income (UBI) Termos com a letra “u“ Geral Investimentos Conselho Administrativo de Defesa Econômica (CADE) Tag Along Opiniões as opções binárias como investimento Escala de oferta Ponto de equilíbrio contábil “opções binárias” O que é fluxo de caixa? Como pagar o INSS em atraso: prazos Como funciona uma fintech O que é Análise Fundamentalista e como usá-la? Laissez-faire O que é e para que serve o DBE? Elasticidade-preço da demanda O que é capital subscrito Como acontece uma deflação Renda Variável (Ações) BM&F (Bolsa de Mercadorias e Futuros) trader de opções binárias Administração de passivos Capital Circulante Janet Yellen Dedo Duro O que faz um CIO? Incorporação de Empresas Binary Options Trading Signals Break Even Point Dumping Operações a Termo Saiba o que é o DARF e como emitir o documento Termos com a letra “v“ Controle financeiro O que é INCC? Conheça os valores mensais e acumulados Networking: entenda o seu significado e para que serve Efeito de alcance O que é teletrabalho? O que é Trade-off Seguridade social COO Como funciona o papel-moeda Diferença entre insumo e matéria-prima Receita Entenda o conceito dos 4Ps do Mix de Marketing e veja exemplo Libertex é Confiável? Mini Dólar

L’émancipation des femmes, un préalable à l’évolution de la société selon Thomas Sankara

Il semblerait qu’une grande vague féministe soit en train de déferler sur le monde entier depuis quelques années n’en déplaise à l’aile dure du féminisme pour qui les choses avancent beaucoup trop lentement en ce qui concerne les droits des femmes à plus de considération et de dignité humaine.

Sur cette question de féminisme d’ailleurs, entendons-nous bien sur le sens à lui donner puisqu’il traduit un courant de pensée qui défend les droits des femmes de manière égalitaire par rapport aux hommes dans toutes les franges de la société et non l’éradication pure et simple de la gent masculine.

Cette précision étant faite, revenons donc à ce constat selon lequel nous sommes bien dans l’ère du verseau. Il n’y a jamais eu autant de femmes aux commandes que maintenant (institutions, états, grandes entreprises, innovations entrepreneuriales pour les femmes et par les femmes, etc.). En effet, les femmes s’affirment et avec elles, leurs idées et toute une génération de jeunes filles qui n’hésitent plus à emboiter le pas.

Cela nous fait tout naturellement penser au livre de Thomas Sankara intitulé « l’émancipation des femmes et la lutte de libération pour l’Afrique ».

Révolutionnaire de la première heure et un des défenseurs les plus intransigeants de la lutte pour les droits des femmes que l’Afrique ait connue, Sankara assimile l’émancipation des femmes à une mesure de progrès de toute société. Le livre dépasse la simple question de la lutte pour l’égalité des femmes et des hommes en Afrique pour englober la question plus large de la préservation de la dignité humaine partout dans le monde. Les femmes faisant partie d’un tout, il semblait évident que la question plus singulière de leurs droits soit un fil conducteur dans le cadre de cet ouvrage.

Pour lui, il est indéniable que les femmes portent sur elles l’autre moitié du ciel. C’est la raison pour laquelle leur inclusion est un impératif de même que leur émancipation. Cette inclusion marquera leur réelle liberté par rapport aux hommes à qui elles ont longtemps été assimilées sans grande réalité propre. Il faudra éduquer donc, non seulement les hommes mais aussi les femmes trop souvent habituées à ne pas vivre pour et par elles-mêmes.

Ici, il argue :

« Non ! Il nous faut redire à nos sœurs que le mariage s’il n’apporte rien à la société et ne les rend pas heureuses, n’est pas indispensable et doit même être évité. Au contraire, montrons-leur chaque jour les exemples de pionnières hardies et intrépides qui dans leur célibat, avec ou sans enfants sont épanouies et radieuses pour elles, débordantes de richesse et de disponibilité pour les autres. Elles sont même enviées par les mariées malheureuses pour les sympathies qu’elles soulèvent, le bonheur qu’elles tirent de leur liberté, de leur dignité et de leur serviabilité ».

Ce passage est le plus important du livre parce qu’il traduit bien la naissance du mouvement féministe dans les années 70 aux USA qui nous a permis aujourd’hui de bénéficier de nombreux acquis sociaux tels que le droit d’avortement, le droit de travailler, le droit d’étudier, le droit de vote, le droit d’expression…

Ainsi donc, la victoire finale de chaque combat repose sur l’implication des femmes qui doivent toujours se rappeler qu’elles sont en première ligne dans les luttes sociales et que leur détermination et leur pugnacité doivent mener à la victoire. Elles sont la source du monde, et c’est de ce fait que toutes les batailles ont besoin des femmes pour être menées à bien.

Nous finirons la présentation de ce livre par ce passage édifiant : « La libération de la femme est une exigence du futur, et le futur est partout porteur de révolutions. Si nous perdons le combat pour la libération de la femme, nous aurons perdu tout droit d’espérer une transformation positive supérieure de la société ».

 

Par Charlène Onghota